Traduisez le site dans votre langue

Select your languages

vendredi 17 juillet 2015

[Goûterie culturelle] Visite de l'exposition Harry Potter (feat. Craft My World)

Hey ! Salut les sang-de-bourbe, bien ou bien ?
Vous m'excuserez ce langage street cred, mais il y a quelques jours, je repassais en mode Seine-Saint-Denis Style avec mon crew, le temps de faire un tour du côté de l'exposition Harry Potter. Ça laisse des marques, t'as vu !
Comme nous étions tous de grands fans de la saga (à part une squatteuse), inutile de vous dire que nous étions aussi excités que des vifs d'or à notre arrivée à la Cité du Cinéma. De quoi être doublement émerveillés... ou doublement déçus.

Si Lorie est incontestablement une Serdaigle, votre serviteur en revanche serait plutôt un Serpentard
(pas de panique, je ne suis pas une grosse fourbasse, l'explication vient juste après)



Découvrez tout de suite si la magie du pognon a opéré avec ce retour d'expérience en 3 points feat. Lorie, la taulière du très stylé blog déco/lifestyle Craft My World (si vous voulez plus de photos et de descriptions, c'est chez elle qu'il faut aller voir).

  • Des accessoires, costumes et décors du film à foison

Oui, si Serpentard est ma "maison de cœur" dans Harry Potter, c'est essentiellement à cause de son représentant le plus emblématique : l'incompris Professeur Rogue.

 

  • Des activités (un peu limitées) pour se croire à Poudlard

Switch au calme sur le stand de Quidditch.
J'aurais assurément fait un Poursuiveur du tonnerre.

Les tenues des différentes équipes de Quidditch.
"On n'a pas le même maillot, mais on a la même passion : Emma Watson !"

  • ...Le tout en à peu près 1 heure, douche froide à la boutique incluse

La qualité c'est mieux que la quantité, certes, mais faudrait voir à pas trop nous bullshiter la gueule.
S'il ne fait aucun doute que l'exposition chatouillera la corde sensible des fans, il est regrettable que cette excursion dans l'univers enchanteur imaginé par J. K. Rowling et porté au cinéma par la Warner (l'expo est d'ailleurs davantage dédiée aux films qu'aux bouquins) soit si courte et aussi peu interactive... Surtout pour 20 €.

Autre petit point noir : une boutique aux prix prohibitifs qui a empêché votre serviteur de repartir avec une belle écharpe Serpentard (22 €) ou même de simples dragées surprises Bertie Crochue (5 € le micro paquet). :'(

*************
VERDICT DU GOÛTEUR
Une très belle exposition à réserver aux gros fans d'Harry Potter et aux plus jeunes ou à ceux qui ont un petit placement chez Gringotts.
Vous avez jusqu'au 6 septembre pour vous décider, mais prenez bien vos places en avance pour pouvoir y accéder aux horaires que vous souhaitez, surtout si vous y allez en tribu.


mercredi 8 juillet 2015

[Nos rages, nos désespoirs] Les Minions, les Lapins Crétins, les Fruits d'Oasis... Une seule et même sale race !

Je m'interromps dans la rédaction d'un article sur le nouveau tournant de Disney Animation Studios pour vous livrer mon point de vue sur un truc qui me les râpe un peu vénère :
les personnages "rondoudous-débilous" !
Les raisons de la colère
(avouez que tomber sur ça, un lundi matin à la gare, ça peut vriller les nerfs)
Comme le nom l'indique, il s'agit de tous ces personnages ronds, doux et débiles qui polluent notre espace public visuel et auditif. Lapins Crétins, Fruits d'Oasis ou encore Minions, il s'agit bel et bien d'une seule et même "sale race" que je vais vous décortiquer en dessin à l'aide de ce petit schéma

Je précise tout de même que cette appréciation ne concerne que les personnages et non la qualité des œuvres et médias dans lesquelles ils évoluent. J'ai d'ailleurs adoré Moi, moche et méchant malgré l'overdose de Minions dans le second volet qui a failli me faire hurler de rage au cinéma...
Et puis, après tout, c'est peut-être le culte que vouent leurs fans à ces personnages à la base purement secondaires qui me fait tant les détester (Je ne pardonnerai jamais aux Lapins Crétins d'avoir occulté Rayman pendant si longtemps...).

Bref, pour partir sur une note d'espoir, notez-le, la prochaine fois on parlera Disney et animation américaine en générale.

Bisous.


dimanche 14 juin 2015

[Goûterie culturelle - VO] Teenage Mutant Ninja Turtles - The IDW Collection Volume 1

Teenage Mutant Ninja Turtles: The IDW Collection Volume 1 (Anglais) Relié – 9 juin 2015

Ce recueil regroupe les 12 premiers chapitres et les one-shots de la dernière série Teenage Mutant Ninja Turtles publiée chez IDW depuis 2012. Pour les lecteurs VF, il s'agit de la série entamée puis abandonnée par Soleil, réécrivant avec brio les origines de nos 4 chevaliers d'écailles et de vinyle ainsi que de leurs amis et ennemis mythiques.

C'est tout simplement l'ouvrage INDISPENSABLE pour tous les fans des tortues, de par son prix (entre 30 et 46 € pour près de 400 pages de plaisir) et parce que cette dernière version des TMNT compte parmi ce qui se fait de mieux niveau comics. Même si le lien de parenté est flagrant avec la dernière série animée de Nickelodeon, le ton y est plus mature sans tourner au glauque avec des scènes épiques et un humour finement dosé. Aux commandes de la série, nous retrouvons Kevin Eastman (co-créateur du comic book original) au scénario, servi par une tripotée de talentueux artistes de la scène indépendante comme Dan Duncan (Translucid, Xenoholics...) et Sophie Campbell (Glory, Jem and the Holograms...).

Pour finir, oui, il s'agit d'un comic book en import mais ne vous laissez pas rebuter par les dialogues en anglais, ils sont assez accessibles malgré l'utilisation d'un vocabulaire très "urbain" (les Tortues sont de vraies new-yorkaises).

*************
VERDICT DU GOÛTEUR
Une vieille recette remise au goût du jour par son créateur et ses nouveaux commis. À savourer sans modération !
*************




mercredi 10 juin 2015

[Mauvais goût] Épisode 2 : Ça Splatoon

Salut ! Ça commençait à faire un bout depuis la dernière fois ! Depuis août, c'est bien ça ? Ah oui, quand même, quel vilain jojo je fais...
Ce n'est pas faute d'avoir tenté de revenir avant, mais à chaque fois quelque chose me retenait. Il aura fallu que Nintendo se décide à sortir une toute nouvelle licence pour que je ressuscite ce blog, donc même si je crache (avec une mauvaise foi assumée) sur Splatoon, ce jeu aura en quelques sortes rallumé la flamme dans mon cœur. C'est ça aussi la magie de Big N.


Mauvais goût 2 : Ça Splatoon



Ça vous a plu ?
N'hésitez pas à me laisser un petit mot gentil et à me suivre sur les réseaux sociaux.
A très vite (c'est promis cette fois).
Psst, pour la version non censurée, c'est par ici.


mardi 19 août 2014

Participation aux 23h de la BD Turbomedia : As Animals

Coucou ! Vous vous rappelez de ma participation aux 23HBD ? Si, si, ma tentative de livrer une histoire de 80 écrans en Turbomedia en 23 heures. Bien sûr, j'avais chié à la porte et n'avais livré qu'une quarantaine de planches sur le site. Les voici maintenant disponibles sur la page Facebook rien que pour vous en Turbomedia également. Alors, heureux ?
*Attention, c'est pas pour les enfants !*