Traduisez le site dans votre langue

Select your languages

lundi 26 mars 2012

Neko on the radio: Kuang Fra Live Special



Salutations à vous!
Pas de nouveau posts BD pour le moment (période de partiels et de recherche active de stage), je vous propose donc pour vous caler votre dent creuse le podcast de l'émission Kuang Fra Live (co-animée avec le jovial Yann Merkiled), consacrée à...moi-même.
Au delà du trip narcissique, je vous propose, en un peu moins d'une heure, d'en apprendre plus sur Nekofurioso, ses sources d'inspiration, ses projets, ses coups de cœur, sa recette du bonheur etc.
Une bonne occasion pour ceux qui auraient manqué la première diffusion sur Radio G samedi dernier d'entendre ma voix nasillarde.










N'oubliez pas de me suivre sur Facebook (des bonus exclusifs à venir)




Aiiiight!

Nekofurioso.

mardi 20 mars 2012

Furiko (La pendule): Le court métrage Flip book plein de poésie qui a ému le Japon

Parfois c'est avec les méthodes les plus simples qu'on réalise les plus belles séquences d'animation.
Le comique masqué japonais Tekken nous le prouve avec ce Flipbook de 1038 images nous dépeignant la vie d'un couple, de ses premiers balbutiements à ses derniers instants. Célesto-cosmique comme dirait l'autre...

Sources: Catsuka

Nekofurioso.


Nekofurioso.

samedi 10 mars 2012

Final Incal (Mon hommage à Moebius)

Si vous êtes un minimum amateurs de bande dessinées ou même de créations graphiques (ou alors que vous trainez sur des résaux sociaux pleins de vrais ou faux affligés), vous devez savoir que Jean Giraud ou Moebius de son nom d'artiste est décédé ce matin suite à une longue maladie.
On pourrait se demander quelle est la place de cet évènement certes tragique sur un site spécialisé dans le jeu-vidéo, eh bien parce que sans lui, moult softs cultes n'auraient pas vus le jour ou n'auraient pas été aussi "badass". En effet, notre vieux monsieur n'aura pas seulement posé des univers graphiques d'une richesse mirifique dans la bande dessinée avec Blueberry, la saga interminable de L'Incal et même dans le cinéma en participant à la création graphique d'oeuvres cultes telles que "Alien" de Ridley Scott, "Le Cinquième élément" de Luc Besson et même "Tron" de Steven Lisberge:
fifth element
Il aura en effet influencé les jeux-vidéo à bien des niveaux, directement avec sa collaboration sur "Fade To Black" ou "Panzer Dragoon" chez Sega pour la jaquette japonaise du jeu:
Panzer Dragoon Moebius
Ou indirectement en influençant des directeurs artistiques comme Keiichiro Toyama le génial créateur de "Silent Hill" et "Forbidden Siren" qui aura avoué que son admiration pour le travail de Moebius l'avait inspiré pour pour son dernier jeu "Gravity Rush" sorti récemment au Japon sur PS Vita.
Mais cette influence, cet impact aura été réciproque avec une admiration distante des jeux-vidéos dont il suivra longtemps l'évolution depuis ses balbutiements (rêvant même d'en réaliser un). Ainsi il avouera son coup de foudre pour le très poétique Ico de Fumito Ueda qu'il qualifiera de "top du top de tous les jeux que j’ai pu voir."
Moebius c'était la démesure, le vertige, l'imagination tordue et distendue dans ses limites les plus lointaines avec des personnages hors-normes évoluant dans des univers oniriques aux couleurs surréalistes. Des narrations et des dessins souvent conçues sous acides qui auront pour beaucoup contribué à ma construction artistique. Il aura collaboré avec les plus grands de la BD à l'international comme Hayao Miyazaki et Stan Lee et des artistes de la "nouvelle vague" de dessinateurs aux styles métissés comme Brandon Scott Graham, Moritat et d'autres.
surfer d'argent
Galactus et son héraut cosmique vus par Moebius
Après Christian Blachas pour mon amour du décorticage de publicités, je perds cette année un autre de mes mentors avec Moebius...Et on n'est qu'en Mars, j'espère que ça se calmera d'ici le 21/12/12, en attendant, je me dois de rendre un humble hommage graphique au maitre en reprenant sa célèbre illustration "StarWatcher" (ouais, j'aime faire dans l'originalité...)
Adieu l'artiste.


A bientôt pour des nouvelles moins tristes je l'espère.
Nekofurioso.

jeudi 8 mars 2012

DAT GURL 3: Femmes, Nekofurioso vous aime (tous les jours, pas seulement ceux convenus!)




Je profite de cette Journée de la femme pour vous reparler de ma thématique axée sur les créatures de nos rêves. J'avais comme idée de dépeindre la femme sous toutes ses coutures, via des égéries dessinées. J'en aurais profité pour casser les idées reçues et crier on amour pour la gent féminine, l'occasion pour vous de profiter de dessins plus doux et "réalistes".
Si la thématique Dat Gurl vous intéresse et si vous voulez réparer "l'injustice" qu'elle subit, je vous invite, si ça n'a pas été fait à l'époque, à découvrir les précédents posts sur les deux premières Gurlz et à les partager avec les personnes de votre entourage qui pourraient être intéressées (bourrins habitués du blog, vous avez surement des biatches copines):
-La suffisante et BCBG Helenn Pryde
-La délurée et un tantinet libertine Christie Riviera

Lovely yours,

Nekofurioso.

P.S: Pour rester dans la thématique de la femme, parlons bijoux (quenelle de 803), et pas n'importe lesquels avec la dernière publicité Cartier que j'ai décortiquée entièrement sur Reklampub: L'Odyssée de Cartier.



jeudi 1 mars 2012

Kid Chameleon







Ouais, Rango c'est vraiment de la bombe à plein de niveaux, mais moi ce que j'ai particulièrement apprécié, ce sont les "sales gueules" des personnages, tous autant qu'ils sont: hommes, femmes, enfants ou plutôt mâles, femelles et petits. Le chara design de Mark McCreery est réellement recherché et apporte une plus grande profondeur aux expressions et aux personnages dans leurs descriptions, preuve en est, la famille de lapins rednecks (de bons gros pécores américains friands d'unions consanguines).
Voici mon hommage à ces attachants personnages:



Ah et comme je suis sympa je vous propose de (re)découvrir 2 films pour continuer cette thématique far-west:

Sukiyaki Western Django



Le trip western survolté à la sauce japonaise de ce gros taré de Takashi Miike avec un Quentin Tarantino narrateur évoluant au milieu de star bridées glamour et déjantées. Ce n'est clairement pas le film du siècle mais si vous êtes amateurs de productions WTF vous serez servis. Petit plus pour les amateurs de japonaiseries: vous retrouverez un peu l'ambiance de Samouraï Champloo ou même d'Afro Samouraï

Django Unchained


Le prochain film de Tarantino justement, avec Jamie Foxx, Leonardo Di Caprio et Don Johnson au casting. Pas de trailer pour le moment mais comme on dit par chez moi: Stay Tuned!